19/06/2006

que c'est long sans toi

Image hébérgée par hiboox.com

 

Il est deux heures du matin et je ne dors toujours pas

car rien y fait je pense toujours à toi

Ton sang me coule dans les veines

et te sentir si loin de moi me fait de la peine

 

Nous venons de passer deux jours ensemble, deux journées de rêve

que désormais sans toi je ne suis plus qu'une ombre et à petit feu je crève

Tes mains sont plus douces, tes mots sont plus vrais

que partout où tu iras, je te suivrais

 

petite diablesse en manque de toi

02:04 Écrit par petite diablesse / Tit Diablotin | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Mon amour Séparé de toi à nouveau, tu sais que mon coeur saigne mais je prend patience jusqu'à une prochaine fois, jusqu'à "notre" prochaine fois.
Tes mots tendres, ton amour sincère m'en donnent la force.
Je t'aime mon trésor, comme jamais !

Écrit par : Tit Diablotin | 19/06/2006

je t'aime je t'aime comme il n'est pas possible d'aimer et mon amour dépasse toutes les frontières et même un coin de mauvaises herbes deviendrait le paradis si tu es assis à mes côtés

Écrit par : petite diablesse | 19/06/2006

Les commentaires sont fermés.