31/01/2007

Te peindre

COMME JE VOUDRAIS ETRE L'ARTISTE

QUI POURRAIT TE PEINDRE MON AMOUR.

 

TA BEAUTE SERAIT SON UNIQUE INSPIRATION.

ELLE GUIDERAIT SES DOIGTS SUR SA PALETTE

POUR ENSUITE DEPOSER SUR SA TOILE LES COULEURS CHATOYANTES DE L'AMOUR.

 

TES YEUX REMPLIS D'ETOILES COMME DURANT UN SOIR D'ETE.

TON SOURIRE RAYONNANT PLUS FORT QU'UN SOLEIL DE MOISSON.

TON ETREINTE PLUS BRÛLANTE Q'UN GRAND FEU DE JOIE.

TON CORPS PLUS TENTANT QUE LE PECHE ORIGINEL.

TA PEAU PLUS DOUCE QU'UNE CARESSE DE SATIN.

TA VOIX PLUS MELODIEUSE QUE LE DOUX MURMURE DE LA RIVIERE DANS LE CALME DE LA FORÊT.

 

COMME JE VOUDRAIS ÊTRE CELUI QUI POURRAIT TE PEINDRE NUE.

SIMPLEMENT OFFERTE A MON REGARD, A MON ENVIE, A MON AMOUR.

 

Tit Diablotin.

 

 

 

 

 

 

 

21:07 Écrit par petite diablesse / Tit Diablotin dans Amour | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : amour |  Facebook |

30/01/2007

CHER JOURNAL INTIME

Cher journal intime,

 

Une de fois de plus, je viens te parler comme si me confier à mon ordinateur rendrait mes peines plus facile à gérer.Si je te disais cher journal intime que ses bras me manque, sa bouche, ses caresses et surtout son amour, sa tendresse et son petit grain de folie.Il est très dur de vivre loin de l'autre et tant de souvenirs me trottent dans la tête.Je nous revoie sauter comme des petits fous dans la mer ou nous promener le long de la digue main dans la main.Je me souviens aussi de toutes ces paroles qui m'ont fait tant de bien.....non je n'ai rien oublié.Je repense aussi à ces fous rires et souvent on riait pour des bêtises qui ne faisaient rire que nous.Il y a aussi tous ces moments de pures folies où pour te faire plaisir, je n'avais pas mis ma petite culotte au restaurant et cela t'exitait mon petit diable ou encore lorsque nous faisions l'amour sur le balcon devant la mer.Sans parler de toutes nos séances photos dans chaque hôtel et le bonheur de voir mes yeux pétillants de bonheur.Je repense aussi à ce moment unique au centre de délassement où tu plongeais sous mon maillot.Puis ce superbe jacuzzi, cette musique et le maître des lieux qui nous espionnait d'un air coquin et qui en sortant me faisait des clins d'oeil.Ah que de complicité partagée avec toi mon amour et j'ai hâte de te revoir, revivre tout ça.La vie sans toi a comme un goût de trop peu, un peu amère.Et si t'aimer est un crime alors oui, je plaide coupable et condamnez-moi à vivre enchaînée car de toute façon enchaînée à lui ne serait pas une punition mais un rêve.Je t'aime de toutes mes forces.

 

petite diablesse

10:04 Écrit par petite diablesse / Tit Diablotin dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

15/01/2007

Déshabille-moi

poitrine

 

 

Dévore-moi comme un fruit trop mûr

en mordillant mon épluchure

Déshabille-moi et dépossède-moi de mes armures

afin de voler mon intimité sous ma ceinture

 

petite diablesse 

11:18 Écrit par petite diablesse / Tit Diablotin dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

TA PEAU

peaux
 
 
Un mélange de sentiments et de peaux
à rendre jaloux le ciel et les oiseaux
Une fusion parfaite et toucher les étoiles là haut
car rien n'est comparable au grain de ta peau
 
petite diablesse
 
 
 
 
 
 

10:59 Écrit par petite diablesse / Tit Diablotin dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |